Gracie Morton Pwerle

Collections

Robert Holmes a Court Collection,
Perth Beher Collection,
Germany Slaughter and May International Law Collection,
London, U.K

Prix

Œuvres

Biographie

Gracie est née dans l’Utopie, l’Australie centrale, on ne connaît pas sa date de naissance exacte mais ce serait vers 1956. C’est une femme Alyawarr station d’Utopie à 250 km d’Alice Springs. Ses oeuvres sont représentées dans de nombreuses collections privées, elle expose régulièrement dans toute l’Australie et récemment à une exposition de groupe à l’Alliance Française et l’Ambassade de France de Camberra.
Gracie a commencé sa carrière artistique comme la plupart des artistes d’Utopia avec l’introduction de la technique du batik dans les années 1970 avant de se mettre à peindre sur toile à la fin des années 1980. Gracie s’inspire essentiellement de son Rêve de Prune Sauvage, Amwekety.
Il y a une tradition artistique riche dans la famille de Gracie.Elle est très proche d’une lignée d’artistes bien respectés. Sa mère est la soeur de Gloria, Kathleen, Violette, Myrte et Ada Bird Petyarre (décédé 2010), tous des artistes bien établis. Ses peintures sont associés à la prune du Bush. La composition de couleur et des variations de forme indique la géographie et la connaissance de son emplacement. Les lignes pointillées représentent les pistes des femmes Aborigènes.
En utilisant des points très fins elle créée un aspect tri dimensionnel.C’est ce style particulier qui a permis à Gracie de se faire un nom à la fin des années 1990.

La Prune de Bush est significative à la région d’Utopie et le peuple est très attaché à ce Rêve. Les femmes célèbrent la prune de Bush dans leurs cérémonies awelye, qui inclut la peinture corporel, beaucoup de chansons et de danses y font référencent pour assurer sa germination perpétuelle et reproduire des esprits d’ancêtre. Cette plante produit des fleurs blanches suivies par des baies. Quand mûri les baies elles changent de couleurs de pourpre à noir. Ces fruits sont comestibles et sucrés. Arnwekety (prune) est aussi une source alimentaire pour les émeus, les dindes et beaucoup d’oiseaux.

Cette plante revêt une grande importance pour les Aborigènes d’Utopia (les Anmatyerre et les Alyawarre qui vivent dans l’Est du Désert Central). Importance de ce fruit riche en vitamine C pour se nourrir mais aussi importance spirituelle de ce Rêve dont Gracie est l’une des gardiennes. Elle a hérité des droits sur ce Rêve de son père et de sa tante. Elle peint ce Rêve à la manière des autres artistes du désert, comme une vue aérienne. La couleur du fond de la toile décrit la saison puisque le prunier peut se couvrir de fleurs pendant les mois d’hiver mais change complètement d’aspect entre la saison des pluies et la saison sèche. Aujourd’hui ses œuvres sont très souvent exposées dans des expositions importantes, non seulement dans les grandes villes australiennes mais aussi en Europe ou aux USA. Gracie possède quelques œuvres dans d’importantes collections.

Exhibitions:
1985, 1986, 1991, 1992, 1993, 1994, 1996, Araluen Arts Centre, Alice Springs
1989 S.H. Ervin Gallery, Sydney
1989-91 Tandanya, Adelaide
1998 2002 Aboriginal Art Gallery Baehr, Speyer, Germany
1998 Aboriginal Art Galleries of Australia, Melbourne
1999 Gallery Gondwana, Alice Springs
1999 Mbantua Gallery, Alice Springs
1999 Alliance Francaise de Canberra and the French Embassy, Canberra
1999, 2000 Ancient Earth Indigenous Art, Cairns
2000 « Kunst der Aborigines », Leverkusen, Germany
2001 Staedtische Galerie, Wolfsburg, Germany
2000 Cairns, Queensland
2002 « Land is Life Art from Australia », Jagdschloss Granitz, Binz, Reugen, Germany
1998, 2000, 2003 Chapel off Chapel Gallery, Melbourne