Kathleen Ngala 

Collections

National Gallery of Australia
National Gallery of Victoria, Melbourne
Holmas a Court Collection, Perth
Thomas Vroom Collection, Utrecht, The Netherlands

Prix

* 2000 Finalist National Aboriginal and Torres Strait Islander Award
* 2008 Finalist National Aboriginal and Torres Strait Islander Award

Œuvres

Biographie

Comme la plupart des Aborigènes qui ont vécu une partie de leur vie sans contact avec l’homme blanc, on ignore la date de naissance de Kathleen mais on suppose qu’elle est née entre 1920 et 1930.

Ses toiles sont le produit entre les connaissances traditionnelles de « son Pays », c’est-à-dire la terre dont elle est la gardienne spirituelle, en l’occurrence Arlparra, et une expression plus personnelle.

Des milliers de points sont déposés sur la toile, très souvent des points colorés que Kathleen recouvre ensuite de points blancs qui laissent apparaître le fond coloré uniquement par intermittence et comme par transparence. Ces points décrivent la flore, la géographie du désert dans la région de Arlparra et les sites sacrés associés au Rêve de Prune Sauvage (Bush Plum / Arnwekety).

Elle appartient à la génération des plus vieilles artistes d’Utopia et est apparue dans les deux dernières décennies comme l’une des artistes majeures de l’Art Aborigène.
Elle a été comparée à des figures éminentes comme Emily Kngwarreye, Minnie Pwerle ou Kathleen Petyarre, à la fois grâce à son statut de senior et à la rare qualité de son travail.

En 1980, lorsqu’elle commence à peindre à l’acrylique son travail est l’un des plus sophistiqué et complexe de la scène d’Art Aborigène.

Les peintures de Kathleen sont exposées aussi bien en Australie qu’à travers le monde. Ses soeurs plus jeunes Polly Ngale et Angelina Pwerle Ngale sont aussi des artistes accomplies.

Elle sera Finaliste du célèbre prix artistique Testa Award en 2000 et 2008.

Sasha Grishin, monsieur William Dobell le Professeur d’Histoire de l’art à l’Université nationale australienne, a écrit en 2009 : « bien que Kathleen Kngale ait peint pendant plus de deux décennies, c’ est seulement ces dernières années qu’elle a été acclamée comme une des artistes les plus significatives et passionnantes dans la peinture d’Utopie contemporaine, la création de peintures mémorables et visuellement éblouissantes… Elle est une artiste qui a créé une langue stylistique unique et distinctive, d’une grande puissance visuel et d’une grande résonance spirituelle ».

Ses œuvres  sont devenues très recherchées ces dernières années.

Expositions:

2000 – Urapunja artists in Brisbane, Micheal Sourgnes, Australia
2000 – Out of the Desert, Desert Gallery Sydney
2001 – Utopia a Special Painting Place, Bett Gallery, Hobart, Tasmania
2001 – Desert Mob, Araluen Galleries, Northern Territory, Australia
2002 – Two Sisters, Kathleen and Polly, Lorraine Diggings, Melbourne
2004 – Desert Mob, Araluen Galleries, Northern Territory
2006 – Lorraine Diggins exhibition, London
2006 – Senior Women of Utopia, GalleryG, Brisbane
2007 – Patterns of Power, Art from the Eastern Desert, Simmer on the Bay Gallery, Sydney
2008 – Power of Place, Tandanya National Aboriginal Cultural Institute, Australie
2008 – Emily Kngwarreye and Her Legacy, Tokyo, Japan
2009 Musée de Sens collaboration, France avec Marc Yvonnou, Nicolas ANDRIN
2011 Mairie du XVIème de Paris, « Aborigène Galerie », Marc Yvonnou, Nicolas ANDRIN