Michael Nelson Tjakamarra  

Collections

Parliament House, Canberra, Australia
National Gallery of Victoria, Melbourne, Australie
The Holmes a Court Collection, Perth, Australia
Ebes Art Gallery of New South Wales, Sydney, Australia
Australian Museum, Sydney, Australia
Queensland Art Gallery, Brisbane, Australia
Art Gallery of Western Australia, Perth, Australia
Museum and Galleries of the Northen Territory, Darwin, Australia
South Australian Museum, Adelaïde, Australia
Art Gallery of South Australia, Canberra, Australia
Broken Hill Art Gallery, Australia

Prix

* 1984,     Premier Prix, Inaugural National Aboriginal Art Award, Northern Territory Museum of Arts and Sciences, Darwin
* 1993,     Visual Arts/Crafts Board Fellowship
* 1987,     Sydney Opera House, 27 foot long painting, for foyer (toile de 8,20m)
* 1988,     designer of Mosaic for forecourt of new Parliament House, Canberra
* 1989,     BMW Art Car Project, painted M3 Racing Car
* 1993,     Visual Arts/Crafts Board Fellowship;

Œuvres

Biographie

Michael est né vers 1946 à Pikilyi, à l’Ouest de Yuendumu. Il a grandi « dans le bush, sans vêtements », voyant les hommes blancs pour la première fois à la Mt Doreen station. Nous savons aujourd’hui que la culture aborigène est la plus ancienne tradition vivante au monde.

Nous savons qu’elle s’est construite autour de l’attachement spirituel à la terre et aux valeurs transmises durant les initiations. Michael Nelson Jagamarra incarne parfaitement cette tradition tout en se montrant ouvert au monde occidental. Il est aujourd’hui l’un des leaders spirituels pour les Warlpiri.

Ses sujets sont  le Possum, le Serpent, les Deux Kangourous, la Fourmi volante, la Feuille médicinale de Yam, le Serpents Arc-en-ciel.

Michael a toujours peint dans un style différent, n’hésitant pas à combiner plusieurs Rêves sur une même toile, ce que ne font que quelques très rares artistes. Il tente aussi de créer des effets visuels en travaillant le fond de différentes façons. Son travail original, mais toujours inspiré par la tradition (il dira lui-même « with my ideas, same story…just different…do it other way…different way…without the story, the painting is nothing »), lui vaut la reconnaissance des institutions artistiques autant que du public.

L’une des toiles les plus célèbres d’Australie est peinte par Michael: « Five Stories 1984 ».

A la fin des années 1990, il n’hésite pas à se lancer dans la production de gravures et dans une nouvelle voie. Lui qui était connu pour ses œuvres méticuleuses, très travaillées, se met à amplifier les symboles utilisés pour les peintures sur le sol ou sur les corps, jusqu’à emplir la toile avec uniquement un ou deux de ses symboles. Le fond de la toile est alors travaillé avec des projetés de peinture à la manière d’un Jackson Pollock.
Le tout avec une économie de couleurs qui rend ses toiles terriblement modernes. En ne s’écartant jamais de la tradition, Michael démontre la créativité du mouvement artistique aborigène.

En 1984, il remporte le National Aboriginal Art Award.

En 1987, l’une de ses peintures monumentales (8,20 m) est achetée par l’opéra de Sydney.
En 1988 il assiste en présence de la Reine d’Angleterre à l’inauguration du nouveau parlement qui fait face à une immense mosaïque dont il a dessiné les plans.

Enfin, en 1993, il reçoit la Médaille Australienne pour services rendus à l’art aborigène.

Expositions:

1984, Papunya and Beyond, Araluen Centre, Alice Springs, Australia
1984, The First National Aboriginal Art Award Exhibition, Darwin
1985, The Face of the Centre: Papunya Tula Paintings
1971-1984, National Gallery of Victoria, Melbourne
1986, The Biennale of Sydney, Sydney; 1986, Roar Studios, Melbourne
1987, State of the art: ideas & images of the 1980’s, Institute of Contemporary Art, London 1987, The Fourth National Aboriginal Art Award Exhibition, Museum and Art Gallery, Darwin
1988, Dreamings: the art of Aboriginal Australia, The Asia Society Galleries, New York
1989, Paintings from Australia’s Western Desert, John Weber Gallery, New York, USA
1989, Centro Cultural Arte Contemporaneo, Mexico City
1990, National Gallery of Modern Art, Roma, Italy
1990, Balance 1990: views, visions, influences, QAG, Brisbane
1991, Aboriginal Art and Spirituality, High Court, Canberra;
1991, Flash Pictures, National Gallery of Australia
1991, Tim and Vivien Johnson Collection, Auckland City Art Gallery, New Zealand
1991, Alice to Penzance, The Mall Galleries, The Mall, London, England
1992, Central Australian Aboriginal Art and Craft Exhibition, Araluen Centre, Alice Springs;
1992, ,National Museums of Modern Art, Kyoto and Tokyo, Japon
1993/4, ARATJARA, Art of the First Australians, Touring: Kunstammlung Nordrhein-Westfalen, Dusseldorf; Hayward Gallery, London; Louisiana Museum, Humlebaek, Denmark 1996, Museum of Contemporary Art, Sydney, New South Wales, Australia
1997, Art Gallery of South Australia, Adelaide, Australia
2000, Papunya Tula « Genesis and Genius », Art Gallery of New South Wales, Sydney, Australia
2001, Musée des Beaux Arts et d’Archéologie de Vienne, France
2001, « Aborigena », Palazzo Bricherasio, Turin, Italy
2004, « Mythology & Reality », Heide Museum of Modern Art, Melbourne, Australia
2006, « A Particular Collection », Utopia Art Sydney, New South Wales, Australia
2011, « Mairie du 16th Paris », Aborigène Galerie, Nicolas Andrin, Paris, France