Mickey Jampijnpa Singleton 

Collections

Seattle Art Museum (Seattle Washington USA)
Musée de Confluences (Lyon France)
The Ishibashi Foundation Bridgestone Museum (Tokyo Japan)
The Art Gallery of South Australia
Festival of Arts Foundation Collection (Adelaide)
The Adelaide University Art Collection
The Levi-Kaplan Collection (Seattle USA).
The Kelton Foundation (Los Angeles USA)
The Aboriginal & Torres Strait Islander Commission Collection
The National Gallery of Victoria
Kerry Stokes Collection (Perth)
Private Collections

Prix

Œuvres

Biographie

Micky Jampijinpa Singleton est né en 1950 sur le Mont Doreen (une vaste station d’élevage de bétail dans NT) où il a vécu et a travaillé comme un gardien de bétail avant de se déplacer à Yuendumu, une communauté Aborigène situé à 290 km d’Alice Springs. Il a vécu la plupart de sa vie entre Yuendumu et Nyirripi. Mickey a une fille et un fils de son premier mariage. Sa fille Lynette vit dans Willowra et son fils à Nyirripi. Mickey vit maintenant avec sa deuxième femme, Jeanie Napangardi Lewis, une artiste à part entière.Ces histoires sont les histoires de la création qui touchent au pays traditionnel de Mickey. Ils incluent Ngapa Jakurrpa (le Rêve d’Eau) et Wati Jarra (Deux Rêves d’Hommes). Quand il ne peint pas il aime aller chasser le kangourou et le goanna. Mickey peint des histoires transmises de son père et ses pères avant lui. Ces histoires sont les histoires de création qui touchent au pays traditionnel de Mickey. Il a peint pendant de nombreuses années. A Nyirrpi il n’avait pas d’accès à la peinture car il n’y a aucun centre d’art dans ce village. Il s’est récemment déplacé à Yuendumu et a commencé à peindre chaque jour pour Warlukurlangu. Dans ses peintures il décrit le site de Puyurru, à l’ouest de Yuendumu. Dans le lit du ruisseau habituellement à sec sort de l’eau (du puits naturel). Deux hommes Jangala, faiseurs de pluie, ont chanté la pluie, déclenchant une tempête géante. Il a voyagé à travers le pays, avec la foudre frappant la terre. Cette tempête a rencontré une autre tempête de Wapurtali, à l’ouest, a été pris par un ‘kirrkarlan’ (le faucon brun [Falco berigora]) et porté le nouvel ouest jusqu’à ce qu’il ait laissé tomber la tempête à Purlungyanu, où il a créé un puit géant. À Puyurru l’oiseau a déterré un serpent géant, « warnayarra » ( le serpent d’arc-en-ciel ) et le serpent porta l’eau pour créer le grand lac, Jillyiumpa, près d’un village. Cette histoire appartient aux hommes Jangala et femmes Nangala. Dans ces peintures contemporaines Warlpiri l’iconographie traditionnelle est utilisée pour représenter le Jukurrpa, des sites associés à d’autres éléments. Dans de nombreux tableaux Jukurrpa les lignes courbes et droites représentent les « ngawarra » (eaux de crue) qui traverse le paysage. Motifs souvent employé pour décrire cette histoire qui comprend de petits cercles représentant « mulju » (puit d’ eau) et de courtes droites illustrant « mangkurdu » (cumulus et stratocumulus nuages​​).