Naata Nungurrayi 

Collections

Artbank, Sydney, Australie
Australian Institute for Aboriginal and Torres Strait islander Studies, Australie
Art Gallery of New South Wales, Sydney, Australie
National Gallery of Victoria, Melbourne, Australie
Museum and Art Galleries of the Northern Territory, Darwin, Australie
Araluen Art Centre, Alice Spring, Australie
Genesis and genius, Art Gallery of New South wales
Aboriginal Art Museum of Netherlands
The Holmes a court Collection
Helen Read Collection
Harland Collection
The Laverty Collection
Morven Estate…

Prix

Œuvres

Biographie

Naata est née au début des années 1930 à Kumil, à l’Ouest des monts Pollock en Australie Occidentale. Elle vit désormais à Kintore (Walungurru). Elle set la sœur de Nancy Nungurrayi, de George (Hairbrush) Tjungurrayi et la mère de Kenny Williams Tjampitjinpa, tous des artistes réputés. Naata arrive à Papunya en Avril 1962 accompagnée par Yumpululu Tjungurrayi, John Tjakamarra et quelques autres. La plupart des Pintupi, l’ethnie dont ils font partie, ont jusque là vécu sans aucun contact avec l’homme blanc. C’est Jeremy Long, chargé par le gouvernement de patrouiller dans cette zone qui les mène vers un campement entre Papunya et Mt Liebig. En 1976, lors de l’installation de la communauté de Kintore, les Pintupi rejoindront alors cette communauté située sur leurs terres traditionnelles, quelques uns s’enfonceront encore plus à l’Ouest dans le bush en 1981 en créant la communauté de Kiwirrkura. Les femmes de cette région n’ont pas eu accès au matériel permettant de peindre avant une période récente bien que le mouvement pictural dans le désert ait commencé à Papunya (en 1971/72). En 1994, quelques femmes Pintupi participent à un projet artistique avec celles de Haasts Bluff mais il faut attendre 1996 pour que la célèbre coopérative artistique : la Papunya Tula confie des toiles de la peinture aux femmes.
La carrière de Naata commence donc tardivement. Son style assez classique au départ va évoluer. Bien entendu elle s’inspire toujours des Rêves sur les quels elle a des droits (souvent associés aux sites de Marrapinti et Pulyulnga), des peintures corporelles, mais peu a peu sa palette s’élargit, elle mixe les couleurs brillantes et chaudes aux roses et jaunes plus doux et le style devient plus contemporain, abandonnant le bâtonnet pour une large brosse (ou parfois utilisant les deux techniques sur la même toile) donnant un côté très personnel à ses compositions. Celle – ci peuvent rappeler par ce travail à la brosse certaines toiles d’Emily Kame Kngwarreye. Naata, hautement respectée en tant que doyenne et qu’initiée importante, l’est désormais aussi pour sa peinture.

Elle a participé à des expositions prestigieuses et elle reçoit en 2002 un prix spécial au National Testra Award qui se déroule chaque année au Art Museum de Darwin. Ses œuvres sont très prisées des collectionneurs et ses œuvres sont entrées dans les plus importants musées australiens (Art Gallery of New South Wales, Artbank, Museum and Art Galleries of the Northern Territory, National Gallery of Victoria, Aust Inst Strait Inslander Studies,…)

En 2003, saluée par la critique, elle est élue par un jury de professionnels parmi les 50 « most collectable » artistes australiens. Sa côte augmente rapidement. Vous pouvez retrouver les oeuvres de Naata dans nos catalogues d’Est en Ouest et Two Women Travelling.

En 2007 Naata Nungurrayi atteint un prix record 216 000 $pour une toile de 150 x 180 cm lors d’une vente aux enchères de Sotheby.