+33 (0)9.81.07.86.22 | +33 (0)6.10.25.55.00 aborigenefr@gmail.com

Gloria Tamerre Petyarre

Collections:

  • Musée du Quai Branly, Paris, France
  • British Museum, London, Royaume-Uni.
  • Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie, Paris, France.
  • Musée des Confluences, Lyon, France.
  • Singapore Art Museum, Singapore
  • Westpac, New York , USA Wadsworth.
  • Athenaeum, Hartford, USA.
  • Campbelltown City Art Gallery, Australia.
  • Gabrielle Pizzi collection, Melbourne, Australia.
  • Museum of Victoria, Melbourne, Australia.
  • National Gallery of Australia, Canberra, Australia.
  • National Gallery of Victoria, Melbourne, Australia.
  • Queensland Art Gallery, Brisbane, Australia.
  • The Holmes a Court Collection, Perth, Australia.
  • University of New South Wales, Sydney, Australie.
  • University of Sydney Union, Sydney, Australia.
  • Flinders University, Australia.
  • Griffith University Collection, Australia.
  • Macquaire Bank Collection , Australia.
  • Mornington Peninsula Regional Gallery, Australia.
  • Powerhouse Museum, Sydney, Australia.
  • Queensland University of Technology, Australia.
  • Riddoch art Gallery, Australia .
  • Supreme Court, Brisbane, Australia .
  • Museum and Art Galleries of the Northern Territory, Darwin, Australia.

Prix:

Œuvres

Biographie

Gloria Petyarre Tamerre est née en (1942-2021). Elle est l’une des célèbres sœurs Petyarre, soeur de Kathleen Petyarre et grande-tante d’Abie Loy Kemarre. C’est surtout l’une des grandes artistes aborigènes d’Utopia.

Premièrement, elle débute sa carrière artistique à la fin des années 1970 en produisant, comme les autres artistes de sa communauté, des batiks.

Tout en reconnaissant que son oeuvre subira l’influence de ce travail particulier. En effet, elle peint souvent par série thématique, puisant toujours dans la tradition mais avec une approche très personnelle. Notons aussi que les œuvres de Gloria ont souvent un aspect très abstrait.

Lorsqu’on examine attentivement son travail, ses œuvres n’ont aucun point, ce sont juste des bandes de couleurs ou plus tardivement des petites hachures.

De toute évidence, c’est une « patronne » qui dirige les rituels, entre tradition et modernité son travail est inclassable.

En effet, si le site sacré de Aknangkere ( le Rêve de Lézard Diabolique des Montagnes qui lui est associé ainsi que ces « Bush Medecine Dreaming » décrivant un tapis de feuilles d’une variété particulière aux vertus médicinales puissantes) reste les principaux sujets de ses toiles.

Si bien que Gloria en renouvelant constamment les représentations visuelles traditionnelles s’est imposée comme l’une des artistes femmes les plus connues du grand public.

Ses connaissances sont immenses et son savoir autant que son charisme transparaissent à travers ses peintures.

Hermès dans l’Art Aborigène!!! en 2009 que la prestigieuse maison Hermes a choisi les motifs de Gloria Petyarre pour illustrer un foulard représentant ses « Leaves » (carré Hermes signé par Gloria)