+33 (0)9.81.07.86.22 | +33 (0)6.10.25.55.00 aborigenefr@gmail.com

Shorty Lungkata Tjungurrayi

 

 

Collections

  • Queensland Art Gallery
  • National Gallery of Victoria
  • Museums & Art Galleries of Northern Territory
  • South Australia Museum
  • Professor Jann Williams & Dr Tony Norton, Tasmania
  • The Art Foundation of Victoria
  • National Gallery of Australia

Prix

Title: Big Cave Story
Details: Synthetic polymer paint on composition board 36 x 46 cm est: A$180,000-220,000
Auction Price: A$ 216,000
Auction House: Sotheby’s Australia, Important Aboriginal Art, Melbourne, 05/06/2012, Lot No. 58

Œuvres

Biographie

Nom:                                     Shorty Lungkata Tjungurrayi né (c.1920-1987)

Langage:                             Pintupi

Communautés:                 Walukuritji, Northern Territory

Shorty Lungkata (ou Lungkada) Tjungurrayi est  né à Walukuritji, au sud du lac Macdonald. Il fut l’un des derniers artistes à rejoindre le groupe de peinture Papunya en 1971-1972.

Cétait un home tranquille  d’une grande assurance et d’une présence extraordinaire. Il a grandi dans le désert avant de se rendre à Ikuntji (Haasts Bluff) vers 1950.

Il a eu plus de contacts avec des non-Autochtones qu’avec d’autres hommes de Pintupi de son âge et  malgré cela, il a peu tenté de s’assimiler culturellement ou d’apprendre l’anglais.

En 1960, il a déménagé au-dessus des MacDonnell Ranges à Papunya, où la nouvelle colonie avait été créée. Dans les années 1970, il était un home de un ngangkari (médecin traditionnel) puissant et parfois redouté.

À Papunya, les Pintupi étaient marginalisés, et il y avait un conflit presque continu entre les gens de divers groupes linguistiques regroupés autour de la colonie.

Lungkata était un ardent défenseur de son peuple et a plus d’une fois proclamé leurs droits en dansant  avec des lances devant une grande foule de membres de plusieurs  communautés réunis dans la cantine communautaire.

En raison des conditions de vie difficiles, lui et sa famille ont choisi de vivre sur des stations secondaires successives à l’ouest de la colonie, vers son pays traditionnel. Au sein de la communauté de Pintupi à Papunya, il était l’un des principaux hommes de renom, réputé pour ses talents de chasseur et de danseur et de chef de cérémonie.

Shorty a commencé à peindre durant l’été australien de 1971-72. Ses peintures sont intensément concentrées; leurs énergies sont  comme contenues, très concentrées intérieurement.

À partir du milieu des années 1970, les œuvres de Lungkata sont devenues de plus en plus élaborées. Ses peintures ont souvent comporté plusieurs ensembles de croissants en boucle construits à partir d’un centre stable.

Dans certains cas, il a utilisé des modulations subtiles de ton et de couleur pour soutenir le rythme pulsant d’une œuvre. Durant cette phase, il était le seul artiste de Papunya Tula à commencer ses rondelles avec des ovales plutôt que des cercles, donnant à sa peinture une sensation atténuée, légèrement convexe.

À la fin de la décennie, il créait des œuvres monumentales, faisant autorité, qui étaient des représentations complètes des différents Tjukurrpa qui traversent son pays traditionnel.

Ses plus grandes œuvres ont été créées lorsque la demande du marché pour l’art du désert occidental n’existait  pas encore ce qui rend la rareté relative de son travail encore plus précieuse.

Il a déménagé à Kintore au début des années 80, plus près de son pays patrimonial dans le désert de Gibson, au sud du lac McDonald. Il a peint “Blue-Tongue Lizard”, “Goanna”, “Bush Banana”, “Snake and Bandicoot Dreamings” for this area.

Après la mort de son père, il a élevé Linda Syddick (c.1937), et plus tard lui a appris à peindre. Sa petite-fille de feu est Debra McDonald Nangala née en 1963 et sa fille est Wentja Morgan Napaltjarri née en (c.1953).